« Bam-Bam », le retour !

Un des favoris du public français, à qui il a offert des moments épiques, de Bercy à Lille en passant par les Nations d’Ernée, sera bien de retour dans la capitale les 9 et 10 novembre prochains, cette fois dans la grande enceinte de Paris la Défense Arena. Avec Justin “BAM-BAM” BARCIA dans la place, on est garantis d’avoir de l’action (et un prétendant de plus au titre de King of Paris) !

La saison de SX mondial a commencé, le 5 janvier dernier, par un coup de tonnerre : BARCIA vainqueur à Anaheim 1, devant ROCZEN et TOMAC, personne ne l’avait vu venir ! L’ancien “wonder-boy” du cross US – 25 titres en catégories Amateurs, double champion 250SX en 2011 et 2012, 14 victoires en 250 dont 3 en MX, six victoires en 450 dont 3 en SX – au style aussi flamboyant que “percutant”, a, ce soir-là, remis les pendules à l’heure!

Vite rattrapé par les blessures – comme trop souvent hélas depuis son passage en 450 – « JB51 » est revenu en course depuis quelques semaines en outdoor MX mais encore loin de son potentiel réel, celui qui lui vaut d’être le leader du team Yamaha Monster Energy officiel. D’ici Paris, le natif de l’état de New York a tout le temps bien sûr de se refaire une santé, sa motivation n’étant jamais un souci : “j’adore courir en Europe et y ai de grands souvenirs, notamment à Paris bien sûr avec mes deux titres de King of Bercy en 2010 et 2013 !”

“Il y a eu aussi ma victoire de catégorie aux Nations à Ernée et l’hiver dernier, pour mon retour, j’ai gagné une soirée à Genève. L’Europe et la France en particulier me réussissent donc, sans doute parce que le public y est chaud-bouillant et moi aussi ! J’ai besoin de confiance et d’être en phase avec ma machine pour m’exprimer pleinement et désormais, avec le Team Yamaha Monster, j’ai tout en main pour y parvenir, pas seulement de temps en temps mais course après course. A Paris, je disposerai de ma moto d’usine et ne viserai qu’une seule chose : la victoire !”

Avec l’engagement de BARCIA, suivant celui de Zach OSBORNE, l’équipe américaine à laquelle un certain Dylan FERRANDIS se frottera pour cette 37ème édition de la grande classique parisienne prend une sérieuse consistance ! Et les organisateurs promettent d’autres annonces “lourdes” dans les jours à venir…

Pour vivre en live ce rendez-vous incontournable de fin d’année, que ce soit le samedi 9 novembre en soirée ou le dimanche 10 après-midi (et profiter du lendemain 11 novembre férié), vous savez ce qu’il vous reste à faire !


adipiscing vulputate, lectus neque. ut vel, libero