Le retour à Paris !

Plus de 40.000 spectateurs ont assisté au Supercross de Paris qui s’est déroulé pour la première fois dans la toute nouvelle U Arena à Nanterre ‐ Paris La Défense. Le Français Marvin Musquin s’est imposé de manière magistrale et a été sacré « King of Paris » à l’issue des deux journées de compétition.

Des courses de Supercross très disputées, du freestyle d’un très haut niveau, les meilleurs pilotes du
monde ont assuré un spectacle exceptionnel dans une ambiance de show à l’américaine.

Auteur d’excellents départs tout au long des deux soirées Marvin Musquin, double champion de
motocross et champion des Etats‐Unis, a brillé tout au long du week‐end. Pourtant ses adversaires
américains lui ont donné du fil à retordre puisque Dean Wilson a gagné une manche samedi et Cole
Seely s’est montré très menaçant dimanche. Mais le Français a su s’imposer et remporter le titre de
« King of Paris ».

« La piste était vraiment exigeante. Avec des adversaires comme Cole Seely, Zach Osborne ou Dean
Wilson il a fallu rester très concentré pour s’imposer. Je suis vraiment très heureux de gagner à Paris,
le public a été génial et cette salle de la U Arena a donné une dimension extraordinaire à
l’événement» confiait Marvin qui a littéralement communié avec son public tout au long du
weekend.

Cinquièmes et sixièmes, Cédric Soubeyras et Fabien Izoird complètent le succès de Musquin et
permettent à l’Equipe de France de s’imposer au classement Inter Nations. Dans la catégorie SX2
Yannis Irsuti est le nouveau « Prince de Paris » et reste leader du championnat de France.

Côté freestyle le plateau était particulièrement relevé avec la présence de l’Australien Josh Sheehan
qui a réalisé avec succès son incroyable double back flip. Une figure dont il a été le précurseur et qu’il
reste l’un des seuls au monde à réaliser. Un autre Australien a également provoqué l’admiration et la
stupeur des spectateurs : Jackson Strong a parfaitement réussi son front flip, un sidérant saut
périlleux par l’avant qui défie les lois de la physique et qu’il est le seul à poser parfaitement. Il
décroche ainsi le « Best Trick » des deux soirées. Les Français David Rinaldo et Nicolas Texier ont eux
aussi sorti des figures très spectaculaires alors que l’Espagnol Edgar Torronteras, légende du freestyle
motocross, a enflammé la salle par ses facéties musicales.

Ce grand retour à Paris était à la hauteur des attentes des organisateurs et promet de belles éditions
à venir. Larivière Organisation tient à remercier particulièrement tous ses partenaires pour leur
confiance, et donne dès à présent rendez‐vous à tous en novembre 2018 à la U‐Arena.