SX de Paris : “Un plateau exceptionnel”

Alors que la date fatidique du week-end du 11 novembre se rapproche (vous avez votre place?), les organisateurs de la grande classique parisienne ont annoncé la quasi-totalité du plateau et cette 37ème édition s’annonce exceptionnelle ! L’occasion de faire le point avec son directeur sportif, Xavier Audouard.

“Redonner la priorité aux courses”

Xavier, comment cette édition s’est-elle préparée ?
 Sous le signe d’une certaine remise en question. L’hiver dernier, par l’intermédiaire d’Eric Péronnard, qui joue un rôle de grand ordonnateur des épreuves d’inter-saison, les promoteurs de tous horizons ont échangé leurs impressions et réalisé qu’ils se heurtaient tous aux mêmes difficultés : alors que le sponsoring est difficile et que le public stagne, le coût d’organiser explose du fait des coûts liés à la sécurité mais aussi du budget pilotes. Les agents des superstars ont été trop loin dans la surenchère. Si on leur paie ce qu’ils demandent, on est contraints de sabrer dans le reste du plateau et l’intérêt des courses s’en ressent pour le spectateur. On a donc pris la résolution collective de stopper cette inflation qui compromettait l’avenir de nos épreuves et de redonner la priorité aux courses.

Comment cette démarche a-t-elle été accueillie ?
Globalement les agents disent comprendre nos préoccupations mais la leur est que leurs top athlètes, lorsqu’ils ne sont pas empêchés par leur constructeur ou leur entraîneur -qui estiment qu’ils courent déjà trop- sont usés par une longue saison, qui leur a rapporté beaucoup de bonus. Cette situation les incite soit à renoncer soit à demander toujours plus, or nous sommes restés fermes. Il n’y a pas eu fâcherie mais on n’a pas pu s’entendre avec certains, principalement Marvin. En revanche certaines têtes d’affiche gérant leurs affaires en direct ont réagi avec pragmatisme, la situation tend vers l’assainissement et au final je pense que tout le monde va y gagner !

Zach Osborne

“Des Stars ET des Courses !”

Pour ce qui concerne Paris, en tout cas, la liste publiée paraît très prometteuse ?  
Le but c’est de proposer du SX de top niveau ET que les courses soient disputées. Le public veut voir des stars ET des courses excitantes ! Qu’il y ait à la fois enjeu et suspense. Avec du REED, du FERRANDIS, du BARCIA, du OSBORNE, du STEWART, du SAVATGY, du MARTIN, du MARTIN, du NICHOLS derrière la grille, comment dire qui va l’emporter ? C’est effectivement très prometteur. Cela fait des décennies qu’on n’a pas eu un suspense pareil pour Paris ! Tous les gens du milieu à qui je parle trouvent ça très positif.

Chad Reed

“Un format idéal”

Le format des courses dit “Triple Crown”est-il renforcé par cette par cette évolution ?
Oui, c’est le schéma idéal pour une course comme Paris. C’est aussi le plus exigeant pour les pilotes. Chaque soir on rebat trois fois les cartes et les manches vont du “sprint” à une vraie finale de 15mn. Contrairement aux USA où seule cette dernière est comptabilisée, chaque course distribue le même nombre de points pour le classement du King. Paris doit se gérer comme un mini-championnat se courant sur six épreuves, il faut être à la fois au top et régulier à chaque baisser de grille. Lorsqu’on a sept ou huit ou sept pilotes capables de l’emporter, ce qui est le cas cette année, chaque départ peut tout remettre en question. Donc oui, le format des courses contribue au suspense et la Triple Crown permettra de tirer le meilleur parti de ce plateau très ouvert !

“Dylan, favori de coeur”

Qui te paraît le favori dans le lot ?
Le favori de coeur c’est forcément Dylan. Il a fait la saison énorme que l’on sait. A l’Arena, l’an dernier il était dauphin d’ANDERSON. Ce sera son unique chance d’honorer son titre devant son public. Donc il aura beaucoup d’atouts en main et de motivation. Il peut entrer dans la légende de Paris. Mais le plateau est beaucoup plus dense que l’an dernier et les départs ne sont pas nécessairement son point fort, ce qui risque de le désavantager dans les sprints ! Et puis, comment parier contre Chad REED ?! BARCIA, il a gagné Anaheim 1. SAVATGY, MOOKIE, OSBORNE, on sait bien qu’ils sont des vainqueurs potentiels en SX au plus haut niveau. Ces gars-là ne sont pas du genre à se laisser intimider, fut-ce par le chouchou du public !

Dylan Ferrandis

Français : “des coups d’éclat à jouer”

La moitié du plateau vient de la scène US, quelle chance la moitié “franco-française” a-t-elle de vraiment peser sur les débats ?
C’est pour eux un énorme défi mais on a affaire à une génération qui a assis sa domination sur toute l’Europe et est arrivée à pleine maturité. Les SOUBEYRAS, ARANDA, IZOIRD, RAMETTE, RICHIER, AUBIN, ils ont un palmarès collectif ahurissant. Ils ont gagné des dizaines de championnats -61 très exactement- et des centaines de courses. Si une opportunité se présente sous forme d’un bon départ, ils sauront la jouer à fond, notamment sur les sprints. Et TIXIER aussi, a fortiori. Sa fin de saison est prometteuse et il ne va pas relâcher puisqu’il est sélectionné aux Nations . Il y aura de la grosse bagarre à tous les niveaux des courses et des coups d’éclat à jouer pour les Français, c’est sûr !

Du SX2 musclé

Comment se présente la catégorie SX2 ?
Comme de tradition, elle constituera un round du championnat de France SX Tour -qui sélectionne 15 pilotes- et nous pimentons la partie avec des wild cards américaines. On s’appuie sur des teams qui s’impliquent à fond : Kawasaki Bud Racing (partenaire de cette catégorie SX2), Honda FR25 (Florent Richier) et Honda SR (Josse Sallefranque). Bud comptera sur son pilote de GP, Mitch HARRISSON, qui a scoré du top 10 en SX US cette année et un autre Américain (on parle de Darian SANAYEI). Jace OWEN, le Prince de Paris en titre, portera la plaque #1 pour Honda FR25 et le pilote SR reste à désigner.

De quoi tester le niveau de compétitivité du SX Tour 250 ?
C’est évidemment le but ! Cette année, le championnat présente un intéressant mix de pilotes expérimentés comme le champion en titre Thomas DO, Yannis IRSUTI (Prince il y a deux ans), Anthony BOURDON, Pierre LOZZI ou Arnaud AUBIN et des jeunes loups comme Julien ROUSSALY ou Calvin FONVIELLE, qui sont dans la course au titre. Rajouter les Américains à ce cocktail ne pourra que le rendre encore plus détonnant. Le format est le même que celui des 450 et tous ces jeunes gens vont donc avoir six occasions de s’arsouiller pour devenir Prince de Paris, ça va être chaud.

Justin Barcia


“Une grande édition pour les fans”

Finalement, qu’attends-tu de ce plateau ?
Du grand spectacle ! Tout est réuni : on a un stade hyper moderne avec Paris La Défense Arena, une piste aux normes américaines et un plateau exceptionnel. Je me suis amusé à compiler les titres internationaux (US, GP, Nations, France, Allemagne, UK etc) obtenus en SX ou MX par les champions qui seront présents derrière notre grille et les chiffres parlent d’eux-mêmes : 88 titres pro dont 14 aux USA,  5 en GP / Nations et 8 couronnes de King / Prince de Paris (sur la scène US, on compte aussi 149 victoires, dont les 61 de REED) ! Et pour faire bonne mesure, côté Freestyle, McNEIL, RINALDO et WATANABE, héros des derniers X-Games, totalisent deux dizaines de médailles en carrière… La somme de talent réunie sera donc impressionnante et elle laisse évidemment présager d’une grande édition pour les fans, qui profiteront du week-end à rallonge pour monter sur la capitale et participer à la fête. Ca se rapproche vite, on sent la tension monter, il nous tarde d’y être !

Liste provisoire des engagés au 17 septembre

CATEGORIE SX1

#22 CHAD REED – AUSTRALIE – SUZUKI JGR YOSHIMURA
#51 JUSTIN BARCIA – USA – MONSTER ENERGY YAMAHA
#16 ZACH OSBORNE – USA- ROCKSTAR ENERGY HUSQVARNA
#17 JOEY SAVATGY – USA
#27 MALCOLM STEWART – USA- HONDA SMARTOP MOTO CONCEPTS
#6 JEREMY MARTIN –USA- HONDA GEICO
#30 COLT NICHOLS – USA – YAMAHA STAR RACING (à confirmer)
#44 BEN LAMAY – USA – HONDA FR25
#34 DYLAN FERRANDIS – FRANCE – YAMAHA STAR RACING
#911 JORDI TIXIER – FRANCE  – KTM VHR
#85 CEDRIC SOUBEYRAS – FRANCE – HUSQVARNA 2B
# 971 FABIEN IZOIRD – FRANCE – KAWASAKI SN
#20 GREG ARANDA – FRANCE – KAWASAKI SN
#8 THOMAS RAMETTE –FRANCE – SUZUKI JPM
#3 NICOLAS AUBIN – FRANCE – SUZUKI BIRH
#137 ADRIEN ESCOFFIER – FRANCE – HONDA SR MOTOBLOUZ
#25 FLORENT RICHIER – FRANCE – HONDA FR25
#117 GAETAN LE HIR – FRANCE – HONDA

CATEGORIE SX2

Wild cards :

#1 JACE OWEN –USA- HONDA FR25
#35 MITCH HARRISSON –USA- BUD RACING KAWASAKI
#57 DARIAN SANAYEI –USA- BUD RACING KAWASAKI (à confirmer)
+ 1 wild card USA – HONDA SR

+ championnat de France SX Tour (liste officieuse, à confirmer par la FFM) :
#773 THOMAS DO – FRANCE – SUZUKI JPM
#975 JULIEN ROUSSALY – FRANCE – HUSQVARNA TEAM 2B
#11 CALVIN FONVIELLE – FRANCE – HUSQVARNA TEAM 2B
#420 PIERRE LOZZI – FRANCE – HUSQVARNA
#170 YANNIS IRSUTI – FRANCE – YAMAHA NEW BIKE
#945 ANTHONY BOURDON – FRANCE – HONDA SR MOTOBLOUZ
#72 LUCAS IMBERT – FRANCE – YAMAHA TOP TEAM
#51 ADRIEN MALAVAL – FRANCE – YAMAHA TMX
#384 LORENZO CAMPORESE – ITALIE – KAWASAKI BUD RACING
#322 JULIEN DUHAMEL – FRANCE – KTM
#921 MELVIN REGNER – KAWASAKI MR
#751 GERMIN JAMET – FRANCE – YAMAHA TMX
#14 ARNAUD AUBIN – FRANCE – SUZUKI BIHR
#965 HUGO MANZATO – FRANCE – HUSQVARNA
#259 JULIEN LEBEAU –FRANCE- HUSQVARNA 2B

FREESTYLE

DAVID RINALDO – FRANCE – ROCKSTAR YAMAHA
JARRYD MCNEIL – AUSTRALIE – MONSTER ENERGY YAMAHA
GENKI WATANABE – JAPON – MONSTER ENERGY KAWASAKI BUD RACING
NICOLAS TEXIER – FRANCE –  BLACKLINER HONDA
ROCKY FLORENSA & ANTONIO NAVAS – ESPAGNE – KAWASAKI