PARIS J-12 : YAMAHA FAVORI ?

Si Honda se présente en force -et en nombre- derrière la grille de la 37ème édition du Supercross de Paris avec le quatuor STEWART-REED-MARTIN-HILL, Yamaha a en main deux très grosses cartes : Dylan FERRANDIS et Justin BARCIA !

Adam CIANCIARULO vient de signer une entrée tonitruante chez les “gros bras” du 450 à la récente Monster Cup, où il s’est immédiatement hissé au niveau d’un Eli TOMAC et a remporté l’épreuve. Comment ne pas imaginer dès lors que FERRANDIS, pour un unique retour devant les siens après son titre US SX250 Ouest glorieusement arraché à ce même CIANCIARULO en mai dernier, ne soit pas le favori pour redonner à la France un titre de King of Paris ? Deuxième l’an passé derrière le champion US en titre, Jason ANDERSON, Dylan a l’expérience des lieux, une grosse motivation et une préparation réglée aux petits oignons par son coach, un maître en la matière, David VUILLEMIN, “King des Kings of Paris” !

© Yamaha Racing

“Préparation spécifique”

“L’an dernier Dylan n’avait pu rouler que quelques jours en 450 avant Paris mais cette année nous avons abordé les choses plus spécifiquement. Depuis sa reprise, il a roulé quasi-exclusivement sur la 450, avec objectif de gagner à Paris. Ce sera chaud mais c’est dans ses cordes. Il s’est sérieusement rentré dans le lard et à partir de maintenant on va lever le pied pour qu’il recharge son influx. Il sera prêt”, explique le légendaire “DV12”… L’YZF de FERRANDIS arborera pour la première fois sa plaque rouge et son n°1 de champion US en titre et le duo compte bien se hisser sur le haut du podium à Paris !

Justin BARCIA

“Bam-Bam” et Paris, une vieille histoire”

Justin BARCIA s’est montré régulier à la Monster Cup (5/8/6, sixième au général) mais pas au niveau où lui-même et son team voudraient être. Eric SORBY, qui le connaît bien et y était présent, pense qu’il en sera autrement à Paris : “à Vegas, Justin a connu quelques soucis de moto et n’était pas aussi à son aise que je l’avais vu quelques jours plus tôt à l’entraînement. S’il roule comme il sait le faire à Paris, il jouera la victoire. Il marche au moral et c’est un homme de coups d’éclat : qui aurait misé sur lui pour remporter l’ouverture à Anaheim cette saison ?”… Et puis “Bam-Bam” et Paris, c’est une longue histoire, ponctuée non seulement de deux titres de King mais aussi d’épisodes mémorables (son vieil ami Greg ARANDA sera d’ailleurs à nouveau de la partie) ! ..

Jarryd McNEIL

Des Bleus ambitieux

Partenaire de l’événement que la marque utilisera pour mettre en avant sa nouvelle Ténéré 700, Yamaha n’a donc pas été aussi bien représenté à Paris depuis un certain James STEWART, voici déjà dix ans. En 450, le champion de France Elite en titre et ancien double Prince, Maxime DESPREY, effectuera sa première sortie SX en bleu. En 250, la marque aux diapasons pourra aussi miser sur Yannis IRSUTI, Prince il y a deux ans pour l’inauguration de Paris La Défense Arena. Et elle brillera forcément en Freestyle à travers les époustoufflants David RINALDO et Jarryd McNEIL !

David RINALDO