MUSQUIN / FERRANDIS : COCORICO A SOUTHWICK !

30 juin 2018 : à l’instar de l’Equipe de France au Mondial de foot, les deux “Frenchies” disputant les championnats US ont sérieusement “musclé leur jeu” et signé un historique doublé lors de l’outdoor de Southwick !

C’était à deux jours près (le 2 juillet) il y a 18 ans, Sébastien TORTELLI et Stéphane RONCADA remportaient l’épreuve de Red Bud, chacun dans leur catégorie. Quelques mois auparavant, David VUILLEMIN et le même RONCADA en avaient fait de même lors du SX de la Nouvelle-Orléans.  Ce n’était jamais arrivé jusque là et il a donc fallu attendre près de deux décennies pour qu’un tel exploit se produise à nouveau !

Le mérite en revient d’abord à Marvin MUSQUIN car pour réaliser un tel doublé il faut évidemment qu’un Français soit capable de s’imposer en catégorie-reine et le pilote KTM Red Bull est bien le seul depuis le grand VUILLEMIN à jouer à pareil niveau. Après avoir brisé l’invincibilité d’Eli TOMAC en manches MX 2018 la semaine précédente, Marvin a anéanti les espoirs de “saison parfaite” que le pilote Monster Kawasaki cultivait jusque là en termes de victoires au général. Que ce soit en SX où il a été le seul à pouvoir contester le titre mondial à Jason ANDERSON ou désormais en MX où il en fait de même avec Eli TOMAC, MUSQUIN est au top de sa carrière et de la hiérarchie mondiale dans les deux disciplines. Seuls Jean-Michel BAYLE et “DV12” se sont hissés à un tel niveau dans l’histoire du cross français !

Sa victoire de Southwick a été acquise “avec la manière”, à l’issue de deux duels stupéfiants, incluant des échanges musclés, dans une chaleur étouffante, sur le seul circuit sablonneux du championnat US, considéré comme l’un des plus éprouvants sinon “le” plus éprouvant. A peine plus rapide, TOMAC a fini par chuter, à deux reprises, dans la deuxième manche, décisive pour ‘l’overall”. Les suivants comme BARCIA et ROCZEN étaient plus d’un demi-tour derrière !

Marvin a bel et bien endossé les habits de Ryan DUNGEY en tant que pilote #1 du puissant et respecté team KTM. Physiquement et techniquement à son meilleur, il résiste à l’ogre TOMAC avec une détermination qui n’a jamais été aussi farouche et sans se laisser intimider par les sifflets d’une frange du public qui lui reproche d’avoir virilement blockpassé la Kawasaki #3 pour la victoire lors du SX de Foxborough. Le tout à la satisfation de son manager, le légendaire Roger DECOSTER,  qui demandait régulièrement à son leader de “muscler son jeu”.

La grosse cerise sur le gâteau pour le clan français à Southwick fut la victoire encore plus probante arrachée en 250 par un superbe Dylan FERRANDIS, parti à chaque fois au-delà de la 10ème place et revenu respectivement 4ème et vainqueur en déposant les ténors du championnat, dont son leader (et coéquipier) Aaron PLESSINGER ! 4/1, première victoire sur sol US, pour sa troisième course après un arrêt-blessure de quatre mois,  la performance est plus qu’encourageante pour le pilote Star Racing Yamaha Monster, désormais candidat à la victoire sur toutes les courses à venir. Quel panache, quel attaque et quel style chez Dylan depuis son retour ! Le coaching de DV12 lui convient décidément au mieux.

Deux Français au top en Amérique c’est bien sûr de très bon augure, y compris en vue des Nations qui se dérouleront à Red Bud, dans le Michigan, le 7 octobre, mais où ils courront une épreuve de championnat la semaine prochaine… Et aussi du Supercross de Paris, qui les verra de retour au pays pour un défi unique le mois suivant, face aux Jason ANDERSON, Justin BRAYTON, Zach OSBORNE et autres Américains bien décidés à ne pas revivre un “Southwick” ! Impossible en individuel puisque Dylan et Marvin seront tous deux en SX1 mais pour ce qui est du trophée OCD “Nations” et du traditionnel match France-USA ,  leurs résultats seront forcément déterminants.

Pour les fans désireux de venir fêter comme il se doit les performances de nos deux Frenchies à l’Arena Paris-La Défense, la qualité historique du plateau proposé, avec champion et vice-champion du Monde pour la première fois depuis près de vingt ans, fait que les réservations avancent vite. On vous conseille donc sérieusement de planifier votre virée “SX dans la Capitale” et d’aller prendre vos billets en fonction de la piste sur le site de l’épreuve !


Aliquam amet, consequat. Praesent quis sit ipsum et, ut Donec elementum