BRAYTON, L’OUTSIDER #1

Justin BRAYTON est le plus ancien, le plus expérimenté et le plus spécialisé des pilotes de Supercross de calibre mondial. L’homme de l’Iowa ne court en effet aucun motocross de la saison, s’alignant au guidon d’une Honda officielle à la fois sur le championnat du Monde, de janvier à juin (5ème final) et sur le championnat d’Australie, en octobre et novembre (deux titres, un troisième –consécutif- en cours)… BRAYTON arrivera donc au Supercross de Paris les 17 et 18 novembre au pic de sa forme, avec pour objectif de jeter le trouble dans la lutte attendue entre Musquin et Anderson !

Actuellement en pleine « campagne d’Australie », où il enchaîne les victoires, le pilote MotoConcepts est « le » globe-trotter du SX et, partout, de Paris (King en 2009) à Genève en passant par l’Australie, il s’impose. Devenu à Daytona 2018 le plus âgé des vainqueurs de Supercross (34 ans), « JB10 » est encore plus craint de ses rivaux lorsque la partie se déroule « overseas », à l’extérieur du territoire américain.

L’organisateur du championnat australien a réalisé une vidéo plongeant dans l’univers d’un champion pro, déterminé et vainqueur mais qui reste toujours humble et respectueux de tout et de tous. La presse US a salué sa victoire de Daytona comme « la plus universellement populaire dans un paddock US jamais vue » ! Un type bien et un sacré bonhomme, ce Justin BRAYTON !

https://www.vitalmx.com/videos/member/Supercross-Life-Justin-Brayton,17454/GD2,43126

Deux autres gros outsiders américains seront également au départ à l’Arena de Paris-La Défense.

Vince FRIESE, le coéquipier de BRAYTON chez Honda MotoConcepts, est connu pour ses départs fulgurants et sa capacité à résister au meilleurs pendant au moins quelques tours (il est considéré comme l’un de ceux défendant le plus chèrement sa peau sur le circuit mondial). Des caractéristiques s’adaptant parfaitement au format de course « Triple Crown » (1 sprint court, 1 sprint moyen, 1 finale de 15mn) retenu à Paris.

Il y a deux semaines, à la Monster Cup, il a d’ailleurs dans un format similaire « friesé » le podium, ne cédant qu’en vue de l’arrivée à un Tomac déchaîné par la perspective de gagner un million de dollars… Vince est en forme et particulièrement motivé pour sa première venue à Paris, où il évoluera de surcroît devant le patron du team en personne, Mike GENOVA , qui viendra superviser ses troupes.

Tyler BOWERS est monté en puissance au long de la saison SX 2018, au point que le team Monster Energy Kawasaki officiel lui fasse confiance pour remplacer GRANT, blessé, au guidon d’une machine d’usine. Il a d’ailleurs conservé depuis un rôle de testeur pour le team, avec la liberté de participer à des épreuves comme le championnat d’Allemagne ou Paris. Blessé au doigt à Vegas, «The Bear » (« L’Ours ») est un costaud et il prévoit bien de s’aligner à Stuttgart une semaine avant Paris. Comme l’indique son surnom, BOWERS ne craint pas davantage les manoeuvres viriles en piste que FRIESE et ces deux outsiders très rapides ne vont pas manquer de donner du piment aux courses !

Autre Américain à compléter le plateau, à l’invitation de Florent RICHIER et de son team FR Honda Suttel, Ben LAMAY fait partie des top privés, se qualifiant à chaque fois en finale. Nul doute que Ben va ferrailler avec les meilleurs Français du SX Tour, dont Cédric SOUBEYRAS, auquel il a souvent eu l’occasion de se frotter aux USA cette saison.

En plus du duo de champions en titre de chez Husqvarna Factory, Jason ANDERSON et Zach OSBORNE, cette équipe US est sans conteste la plus musclée vue sur le Supercross de Paris depuis le siècle dernier pour le fameux match France-USA…


quis non efficitur. Aenean Phasellus fringilla venenatis, vulputate, leo.